La Feria

La Féria est le point d'orgue de la vie festive nîmoise. Pendant plusieurs jours, le taureau est roi. Mais on ne vient pas à Nîmes uniquement pour la tauromachie…

A- / A+

La Feria

La Féria est le point d'orgue de la vie festive nîmoise. Pendant plusieurs jours, le taureau est roi. Mais on ne vient pas à Nîmes uniquement pour la tauromachie : on inaugure souvent la Feria par la Pégoulade, le défilé carnavalesque du premier soir. Puis, on assiste à un abrivado ou un encierro. On voit déambuler, sur les boulevards, ces troupes musicales appelées peñas, on danse la Sévillane la nuit dans les bodegas, ces fameuses caves ou garages dans lesquels le vin des Costières de Nîmes, la sangria et le champagne coulent à flot. On entre dans les villages camarguais ou sévillans installés dans la ville, on regarde les joutes sur le canal de la Fontaine, ou encore on vibre au gré des concerts et des bals. Enfin, on assiste dans la cathédrale à une messe en Provençal.
On vient à la Feria avant tout pour la fête, les amis et la musique. C'est pour l'animation des rues, la folie ambiante et les bodegas que l’on y reste. On y revient pour l'atmosphère et les rencontres que l'on y fait.

Féria des Vendanges

Depuis 1978, elle a lieu les troisièmes vendredi, samedi et dimanche de septembre. On la dit plus spontanée et plus familiale que sa grande sœur de Pentecôte.