L'histoire du textile

L’industrie textile est intimement liée à l’histoire de Nîmes. Siècle après siècle, la laine, le coton puis la soie, ont offert à Nîmes richesse, développement et célébrité dans toute l’Europe. Saviez-vous que la toile de jean vient Denim ?

A- / A+

L'histoire du textile

Le Jean's denim

Les jeans sont taillés dans du "denim", qui n'est autre que le descendant d'une spécialité de l'industrie textile nîmoise depuis la fin du Moyen-Age, la serge de Nîmes.
A l'origine exportée aux Etats-Unis comme bâche de chariots ou voiles de navires, la toile denim très solide, fut rapidement employée à la confection de pantalons.


Le châle de Nîmes

Au 19e s, le châle en soie de Nîmes est très en vogue dans toute l'Europe. Partout, de la rue Nationale à la rue des Orangers, Nîmes tisse sur des métiers jacquard ces châles aux motifs cachemire. A la fin du siècle, la mode féminine change et, avec elle, la physionomie de l'industrie Nîmoise.


Les tissus provençaux

Les motifs des tissus provençaux, appelés aussi "Indiennes de Nîmes" sont directement inspirés des voyages en Orient que faisaient les négociants en tissus. Leurs couleurs provenaient des pigments naturels trouvés dans la campagne environnante. Aujourd'hui, plusieurs maisons au renom international fabriquent encore ces étoffes traditionnelles aux teintes vives.


Les boutis

C'est une technique provençale datant du 18e s. qui consiste à matelasser et à broder des pièces de coton, jupons de mariage ou courtepointes. Aujourd'hui, la technique du boutis est à nouveau enseignée.